Un certain mardi début mars, le point éphémère faisait salle comble avec la reprise des apéros BPM organisés par Newtrack. L’endroit et la description m’avaient déjà donné envie d’y aller et vu le succès du premier de l’année, c’était passage obligé !

Mardi dernier, je me suis donc rendue pour Sweetlife au 2e apéro BPM 2014.

http://www.pointephemere.org
http://www.pointephemere.org

Un endroit bien pensé

A la fois intérieur et extérieur, l’endroit est divisé en 3 espaces. D’abord, une terrasse semi-couverte qui donne sur le canal et qui se révèle être un espace fumeurs bien agréable. Puis une première salle plutôt bar, qui est habituellement la salle d’exposition. Le début de soirée se déroule ici, avant de continuer après 23h dans salle de concert qui nous donne l’impression d’être en club. C’est sympa de passer d’un coin à un autre au cours de la soirée.

La déco est plutôt dans le style industriel avec des éléments de bistro, elle a d’ailleurs été refaite avec la participation de Newtrack.

Techno house

Côté son, pas de gros DJ sur le line-up, constitué pour moitié de membres de Newtrack et d’autres labels et collectifs pour le reste. Mais ça n’empêche pas d’avoir du son sympa.

De 18h à 23h, house et acid house étaient programmées, mais en arrivant à 22h j’ai eu l’impression que la house tirait déjà sur de la techno. Cela dit j’ai bien aimé John Maïdo, le DJ qui jouait à ce moment là.

Après 23h, c’est techno. 48h après être revenu de Time Warp j’ai eu l’impression d’être en after ! J’ai bien aimé Thomas Delecroix. Moins les deux DJ suivants, il y avait quelques longueurs dans leurs sets et des petits cafouillages. 

Comme un air de weekend

Pour ce qui est de l’ambiance, on croise des personnes qui prennent un verre pour l’apéro, et d’autres qui sont là pour teuffer comme si c’était le weekend, quelques uns avec des bouteilles d’eau à la main (dès le mardi c’est bizarre quand même…). La soirée le permet : le lieu et le son nous font oublier qu’on est mardi, et la fin à 3h n’arrive pas si vite que ça pourvu qu’on arrive pas tard.

Clairement, une grosse soirée le mardi c’est possible ! Malheureusement c’est une fois par mois seulement. Le prochain : mardi 7 mai, veille de jour férié, belle aubaine ! On vous invitera…

Enfin, il faut souligner le fait que les prix sont raisonnables : gratuit avant 23h, seulement 5€ après, et les consos sont aux prix classiques des bars.