La scène électro à Paris est en pleine mutation, aussi bien en termes de contenu que de format et de lieu. BP, Draft, Peacock, Weather… Les plus grosses soirées parisiennes sont parfois celles qui se déroulent de jour et souvent celles qui s’exportent au-delà des murs de la capitale, dont les frontières s’effacent.

 

[divider]LE LIEU DU MOMENT, C’EST LE 6B[/divider]

Le 6B, un lieu insolite sur les quais de seine à Saint-denis qui met l’Art à l’honneur, et sous toutes ses formes. Un complexe pluridisciplinaire, expérimental, participatif, ou l’artiste développe sa création personnelle tout en bénéficiant d’une dynamique collective. Plus encore qu’un complexe artistique, le 6B, ouvert au grand public, est aussi un lieu de vie culturelle et de diffusion artistique. Six etages, 7000 m² : assez de place pour accueillir les 162 artistes résidents (plasticiens, graphistes, architectes, musiciens) mais aussi le tout public à l’occasion d’expos, de performances, de cours, de soirées.

6B - un lieu de vie culturelle et de diffusion artistique
6B – un lieu de vie culturelle et de diffusion artistique

 

[divider]LA FABRIQUE A REVES : LE MEILLEUR DE L’OPEN AIR[/divider]

Hors du temps, le 6B ne ressemble à rien de ce qu’on connait déjà. On s’en rend compte l’été lors de la Fabrique à rêves, son projet estival devenu légendaire. On fait la teuf en plein après-midi en bas du 6B, les pieds dans le sable, une bière à la main. Ici, pas de codes implicites, pas de style vestimentaire imposé, juste des sourires, de la joie, de la danse et du gros son.

En plus, le lieu réuni plusieurs espaces intérieurs comme extérieurs donc on peut se balader, chiller sur un canap à l’étage ou dans un transat sur la plage, changer d’ambiance selon notre humeur. Chaque fois qu’on y va, c’est différent : nouveaux décors, les scènes ont changé de place, des installations sont apparues par-ci par-là, bref, le 6B ne cesse de se renouveler et de nous étonner, on ne s’en lasse pas.

6B - juste des sourires, de la joie, de la danse et du gros son.
6B – juste des sourires, de la joie, de la danse et du gros son.

 

[divider]75021, L’ARRONDISSEMENT EPHEMERE[/divider]

Inspirante, la FAR a fait émerger de nouveaux talents et a notamment donné naissance au collectif 75021 il y a 2 ans. 75021, l’arrondissement éphémère, défend la nécessité de « reconsidérer Paris hors de ses murs », de rassembler les collectifs influents et les artistes talentueux autour d’une grande passion : la musique électronique.

En fait, ce collectif a vu le jour  quand Yoann Till (en charge de la programmation du 6B) et son pote Julien Boisseau (Sonotown) s’associaient juste pour une date, le 11 aout 2012. Surprise : 3000 personnes ont envahi le 6B, séduits par le concept. Depuis, 75021 ne cesse de nous étonner, mais n’a encore jamais franchi le seuil du 6B.

Yoann Till nous confie qu’après cet été mouvementé, le collectif lève le pied, le temps à chacun de se consacrer à ses projets perso. Mais une chose est sûre : 75021 n’est pas prêt de disparaître.

6B - 75021, l’arrondissement éphémère, défend la nécessité de « reconsidérer Paris hors de ses murs »
6B – 75021, l’arrondissement éphémère, défend la nécessité de « reconsidérer Paris hors de ses murs »

 

[divider]L’ANNIVERSAIRE  JOYEUX : UN DERNIER ORGASME[/divider]

Après avoir retourné le 6B tout l’été, le collectif nous a offert un dernier open air d’un éclecticisme époustouflant : 12h d’énorme kiff porté par une programmation musicale à tomber, un 6B encore une fois remanié, six scènes extérieures et intérieures, le tout parfaitement orchestré et super bien encadré (on souligne la qualité du staff). Gros coup de cœur pour le set planant de Céline (l’orga des Sundae) et pour le live dansant de Luca Eminenti et Eliott Litrowski en B2B.

Encore deux grosses dates de prévues à la Fabrique à rêves, l’Alterpaname ce samedi et l’évènement de clôture de la FAR le samedi suivant qui s’étendra de 14h jusqu’à l’aube, histoire de finir la saison en beauté.

On y sera ! Et vous ?

[divider]Nos photos du 6B[/divider]