Nicolas Jaar est enfin de retour, en compagnie de deux jolis morceaux intitulés « The Three Sides Of Audrey And Why She’s All Alone Now » et « No One Is Looking At U« . Poétiques, épurés, profonds, ce sont bien des mélodies dans la veine Jaarienne.

Paru sur « Other People Records« , ce nouvel opus est une belle occasion de se pencher sur ce label qui se trouve être une véritable mine d’or. Une quarantaine d’artistes à son compte, soit quarante approches différentes de la musique électronique, dans une maison de disques qui se veut éclectique et qui n’est dirigée par personne d’autre que… Nicolas Jaar.

Considéré comme un des artistes les plus talentueux de sa génération, Nicolas Jaar, du haut de ses 25 années, a déjà conquis le monde entier avec ses multiples projets. Il y a eu Darkside, son duo avec Dave Harrington qui a pris fin en août 2014, ses collaborations avec Grizzly Bear, Brian Eno, Soul Keita, Theatre Roosevelt, Sasha Spielsberg… S’ajoutant à cela une liste quasi-interminable de morceaux solo, le magnifique album Space is Only Noise, et la réalisation de la B.O du prochain film de Jacques Audiard.

En 2009, alors que Jaar a seulement 19 ans et déjà un premier contact avec Wolf + Lamb Records, il décide de fonder le label Clown & Sunset qui produira entre autres Acid Pauli et Valentin Stip. Puis, en 2013, Other People s’annonce comme le successeur de ce premier projet en lançant simultanément le concept de « serial label » : un label qui permet à ses abonnés de recevoir leurs tracks tous les dimanches, pour 10$ par mois.

Other People, c’est la haute-couture de la musique électronique ; des compositions mêlant instruments acoustiques et machines, un souci méticuleux du détail, le résultat se montrant toujours onirique et d’une qualité redoutable.

SweetLife vous propose, de ce fait, une sélection de morceaux pour apprécier comme il se doit la maîtrise musicale dont font preuve les artistes signés chez Other People.