[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/20686505″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

L’été est terminé, fini la plage, les grillades, les mecs et les filles bronzés !

T’es rentré en cours, au travail, t’as retrouvé ton chef pervers névrosé ou ton voisin de classe qui écoute Taylor Swift. Ne craque pas tout de suite, tiens bon on va t’aider. Cette année au mois de septembre il y a trop de soirées, au point où même avec une assistante dédiée je m’en sors pas. Il se dit que Resident Advisor a du investir dans de nouveaux serveurs Taïwainais pour répondre à la demande des soirées parisiennes. Devant cette immensité d’opportunités de danser et de se la coller, j’ai décidé de t’aider.

WARNING : Si la nature ne t’a pas doté d’une once de second degré et de légèreté, merci d’arrêter ici la lecture et de te référer au guide des soirées jeboisduschweppes.com

11218955_892631224150035_625100068342258867_n

Tout d’abord on commence vendredi 4 septembre par l’OPENING UNDER CLUB ! Un nouveau club de House & Techno à Paris, qui nous envoie de belles promesses avec Digger’s Delight aux commandes de l’inauguration. C’est bien, quel courage !

On prévient tout de suite le commissariat du 1er arrondissement pour la fermeture administrative ou on attend cet hiver ?

 

inoxpark6-cover

Ensuite parce qu’on sait que tu es secrètement fan des DJ qui passent leur set les bras en l’air et qui coupent le son toutes les 10 secondes, il faut que tu passes le samedi 5 septembre après midi à l’INOX PARK FESTIVAL.

La météo s’annonce clémente et avec un peu de chance tu survivras jusqu’au Green stage pour le set de Julian Jeweil.

 

LILLOUIS03

Le vendredi 11 septembre y’ a du choix, Boris Brejcha au Showcase, Radio Slave au ZigZag, ou direction LIL LOUIS & DJ DEEP REX CLUB : The Founding Father of House, son titre ne rentre pas sur une carte de visite mais il ne nous déçoit jamais, personnellement je vote pour ce dernier !

 

weather-nl

Le lendemain, c’est le WEATHER SUMMER 2015, c’est la 45ème édition du Weather en 3 ans, mais il n’y a pas à dire le line up est éclectique, pas de redondance avec les précédents events, de la micro house roumaine à la grosse techno le festival saura contenter tout le monde.

Enfin faut-il vraiment encore le présenter ?

 

11659378_823053401143618_4851663595781303469_n

Pour clôturer ce week end démentiel, (si tu y as survécu) en route pour LOST IN A MOMENT CHÂTEAU DE VINCENNES le dimanche 13 septembre !

L’évènement est attendu de tous les passionnés : Dixon, Âme, David August arrivent pour nous faire passer le dimanche rêvé.

Dommage pour toi c’est sold out depuis plus d’un mois, il te reste que les larmes pour pleurer et dire à tes potes qu’Innervisions c’est trop mainstream pour garder la face. Tu peux m’écrire si tu cherches d’autres excuses plus crédibles je recycle celles que j’utilisais pour sécher les cours.

 

11904083_1494232307536200_7498217321606841953_n

Le vendredi 18 septembre c’est dur de faire un choix, il y a POSSESSION, une belle soirée qui s’annonce au GIBUS de minuit à midi.

Bon line up concocté par Possession et La Horde, dont Roman Poncet, aka Traumer, aka le DJ qui est sûrement devenu skyzo tellement il a de pseudo.

 

11880574_1713519658869778_1662197730980194302_n

Autre événement plus confidentiel mais très attirant : WHITE LABEL PARTY HOSTOM au Point Ephèmère. Pas de line up dévoilé mais une certitude qu’il y aura un du gros son pour ce très joli projet. Allez vite vous renseigner !

 

ost-gut-ton-cover

Toujours à la même date, si tu as pas fait une overdose de soirées surpeuplées le week end précédent, Mercredi t’invite pour BEN KLOCK B2B MARCEL DETTMAN, toute la nuit, rien que ça. Histoire de finir sourd, ou épileptique, ou les deux.

 

11825132_1223544447671600_9136861067276245929_n

Enfin, pour terminer cette PART ONE sur une note d’amour, la team de Calvi on the rocks nous offre un moment de bonheur avec MOTOR CITY DRUM ENSEMBLE au Yoyo le samedi 19 septembre. Le seul club-patinoire de Paris, où les glissades s’enchaînent plus facilement que les pas de danse. Néanmoins pour MCDE, j’accepte de passer la soirée à faire la serpillière.

 

Je vous entend déjà, “QUOI PAS DE CONCRETE ?!”

Pas dans cette partie, d’une part parce qu’il y a déjà le Weather, et surtout parce qu’il y a plus de queue qu’au Berghain et qu’ils disposent d’un groupe de 25000 personnes en Stan Smith pour leur promo. Ceci dit, j’y serai très certainement dès ce soir pour Antigone (mais chuuuuut).