Chaque semaine, SweetLife dépoussière de vieux EPs pour le grand bonheur de votre système lymbique. Inauguration avec « Reality Check » de Billy Nightmare !

Rien de mieux pour commencer que l’EP de Billy Nightmare, « Reality Check », sorti en 1996 et qui fut la 14ème sortie du label Sounds, qui compte dans ses rangs des sorties de DJ Hyperactive ou Gene Farris notamment. C’est la seule sortie existante au nom de Billy Nightmare, ce nom étant un des alias de Mystic Bill.

Mystic Bill
Mystic Bill

L’américain est un fervent défenseur de la house made in Chicago et de la techno de Detroit, comme le prouve « Take Me Back » :

« Reality Check » se compose de 4 morceaux, mais seulement deux sont en écoute sur Youtube (en attendant un rip d’un de nos lecteurs ?).

Les deux tracks sont sur la face A du vinyle, en commençant par « I’ve seen the world » qui évoque grandement le tube « Don’t Laugh » de Josh Wink dans ses sonorités, au moins pour l’introduction. Ce A1 a un léger côté oppressant, sombre, amplifié par une voix ultra répétitive qui hantera vos têtes un bon moment.

« Is this the life for me » est bien plus mystique. Cette fois-ci, la voix nous transporte, accompagnée subtilement par des sonorités très représentatives des boîtes à rythme utilisées à l’époque.

Un temps oublié, cet EP a été dépoussiéré par Zip, digger acharné, au Sunwaves en Roumanie, comme on peut le lire dans la description du seul vendeur de ce vinyle actuellement sur Discogs.