En Allemagne, vous connaissez sans aucun doute l’explosif  Time Warp, le regretté Fusion, ou encore l’incomparable Melt Festival mais vous n’avez cependant probablement jamais entendu parlé du Her Damit festival.

Cela peut être lié au fait que ce festival est un festival beaucoup plus petit que les premiers cités précédemment. L’année dernière pour sa seconde édition seulement 2500 personnes ont assisté à ce festival à l’ambiance agréable, confortable et amicale.

On vous parle ici des raisons qui nous ont convaincu à assister à ce petit bijou… !

1 – Le mystère du lieu et l’Histoire…

Lors des deux premières éditions le festival fut organisé sur la belle île de Rügen à Prora, une station de vacances s’étendant sur 4,5 kilomètres le long de la mer Baltique construite entre 1935 et 1939 par l’organisation de loisirs officielle du Parti Nazi “Kraft Durch Freud”.  Les bâtiments austères étaient destinés à accueillir 20 000 vacanciers mais ne s’ouvraient officiellement qu’après la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’ils furent repris par l’armée soviétique. La propriété a été brièvement gérée par l’armée allemande après la réunification pour qu’ensuite la plupart des bâtiments fût abandonnés depuis deux décennies.
À l’heure actuelle, tout a été racheté, appartements de luxe, locations de vacances…font oublier lentement les deux précédentes éditions.

En 2016, la dernière partie restante du «Colossus» – l’endroit où Her Damit avait eu lieu a finalement été vendue.

11053094_653607608105283_5992152499392636593_n

11011835_653608314771879_6593076031587326150_n

13125031_811514472314595_811941958597300573_n

Face à cette gentrification,  les organisateurs ont donc dû trouver un autre endroit pour cette année: The Secret Forest.

Actuellement encore peu d’informations  sont disponibles sur The Secret Forest (à part ces quelques photos) mais il est clair que ce sera au milieu de la nature et que l’emplacement sera beaucoup plus proche de Berlin que l’île de Rügen. Le camping sera ouvert vendredi et la musique s’arrêtera le dimanche soir.

14695561_907230462742995_6929687978159968143_n

18199035_1046973292102044_8092303650502560012_n
2 – Le line up…

Ici, pas de headliners, ce n’est pas la politique de la maison. Les organisateurs souhaitent vraiment mettre l’accent sur des artistes émergents de la sphère underground malgrè tout de même quelques beaux poissons.

Nous retrouverons donc les abonnés (ou anciens abonnés) du Berghain Kobosil, Oliver Deutshmann, Freddy K, Phase Fatale ou encore Marcel Fengler. On se fera également un plaisir de retrouver la légende de Detroit Juan Atkins, et l’habituée du Panorama Bar Kim Ann Foxman.

 

Plutôt house music ? On vous recommande Jordan Alexander, le jeune Australien qui se cache derrière Mall Grab bidouilleur de sons pour une house colorée, mais aussi l’irlandais Cormac, ancien résident de la Fabric pendant 9 ans (seulement!)

Envie d’une house ascendante techno ? Allez voir Kia, cette jeune allemande qui arpente les meilleurs club allemands du Robert Johnson, au Tresor, en passant par le Watergate (Berlin) sans oublier le Wilde Renate pour ne citer qu’eux. L’artiste a d’ailleurs déclaré que la chose la plus importante pour elle était de faire “quelque chose de dansant et groovy” Accrochez vous, on va danser !

Si vous préférez la techno, en plus des piliers cités dans le premier paragraphe ne manquez pas Abdre, Modig et Sandrien adeptes d’une techno sombre et mentale.

Les créateurs de la séries d’événement Common Sense People : Konstantin Sibold et Leif Müller seront également de la partie pour un B2B exclusif.

Enfin, si vous préférez le genre old school-house- techno-minimal, on vous recommande DJ Yamaho. Cette islandaise d’origine a déja joué dans de nombreux club européens mais aussi à Ibiza et oscille entre de la dance music, et de la house de Chicago et Detroit. Elle a commencé récemment à produire ses propres tracks

Découvrez le line up complet ici : http://www.herdamitfestival.com/lineup/

3 – La liberté octroyée sur place

Peu de festivals internationaux peuvent se vanter d’autoriser l’alcool sur le lieu même du festival (on parle pas la du camping mais bien du festival en lui même) Her Damit festival permet ici à ses festivaliers d’amener leurs propres boissons alcoolisées. Les deux seules conditions étant de ne pas ramener des bouteilles en verres, et avec une limite autorisée de 0, 5 litre par personne sur le floor. Votre bouteille en plastique est déjà vide ? Pas de soucis, un passage rapide au camping pour remettre du Gin dans votre bouteille et c’est reparti ! A vous l’ivresse intrépide.

© Nadia Cortellesi
© Nadia Cortellesi

 

Pour rappel Her Damit im Exil se tiendra du 9 au 11 juin à environ 50 km de Berlin (le lieu sera révélé quelques jours avant l’événement). Les prix vont de 39 euros à 79 euros pour les trois jours camping inclus.

Toutes les infos sur disponibles sur le site officiel : www.herdamitfestival.com

On se voit là bas.