—-English version bellow—-

Nous sommes allés à la rencontre de Bruno Curtis, l’un des fondateurs de Round Up : agence, collectif et label qui sévit à Prague et est en train de retourner la capitale tchèque.

 

Prague est probablement l’une des plus belles villes d’Europe : paysage de carte postale, bière à 1€, des locaux accueillants et souriants, tout ceci semble parfait pour un séjour, un voyage ou juste un bon weekend.

Mais qu’en est-il de la musique, de l’atmosphère, des soirées et de la techno ? Est-ce un petit Berlin, un pays hostile aux musiques électroniques où le foyer d’un nouveau mouvement musical ?

Réponse avec Bruno Curtis, l’un des acteurs de cette petite révolution.

 

Que se passe t’il ?

Round Up a réussi à passer de l’organisation de « petites » soirées dans un bar/club avec 20 personnes à l’organisation d’un festival avec en tête d’affiche Ricardo Villalobos ou Ellen Allien, et ce, en à peine quelques années…c’est dire si la scène et l’intérêt du public évolue !

Prague a longtemps été immergé dans une bulle, dans un confort local assez fermé sur l’extérieur. La DNB et la techno dans sa version la plus stricte a toujours prédominée.

Aujourd’hui on assiste à une véritable révolution côté DJ et producteur mais aussi côté public, la capitale tchèque n’a rien à envier à ses voisins européens !

Des lieux à couper le souffle, des Sound system réglés au millimètre, des prix très largement corrects et surtout une véritable volonté des locaux de faire bouger les choses, de faire évoluer la scène locale qui est truffée de jeunes talents.

 

! ANECDOTE ! : C’est le père de l’un des DJ locaux qui a apporté en contrebande le premier synthé de toute la République Tchèque, il y a plus de 25 ans.

Voilà donc la recette magique praguoise, tout ceci crée une atmosphère particulière, inimitable qui donne tout son charme à cette ville.

 

Quels sont les plans ?

Les organismes, collectifs locaux sont de plus en plus nombreux, les performances artistiques de plus en plus qualitatives et le tout dans un cadre de rêve, alors que demander de plus ?

Du 11 au 13 Mai se déroule le UP festival : Le premier véritable festival dédié aux musiques électroniques du genre. C’est un évènement complet où l’art et la musique s’entremêlent pour vous transporter dans cette atmosphère si particulière.

Un Line Up complet avec plus de 50 artistes sur 72 h :

Anthea – Apollonia – Barac – Bella Sarris – Brothers Black – Ellen Allien – Ion Ludwig – Janeret – Luigi Tozzi – Magda – Molly – Oshana – Praslesh – Ricardo Villalobos – Sonja Moonear – Topper – Varhat pour ne citer qu’eux.

 

Ne tardez plus, Prague c’est entre 150€ aller- retour de Paris…

 

🎫Lien du festival : ICI

👉Page de Bruno Curtis : ICI

 

———————————————————————————————————————————————————

ENGLISH VERSION

Stop everything! : GO to Prague!

A festival in the heart of Central Europe with Ricardo Villalobos, Ellen Allien or Anthea…Sounds good, right ?

 

We just met Bruno Curtis, one of the founders of Round Up: agency, collective and label that strikes in Prague and knock out the Czech capital.

 

Prague is probably one of the most beautiful cities in Europe: postcard landscape, beer for 1€, friendly and welcoming, all sounds perfect for few days, a trip or just a good weekend.

However, what about music, atmosphere, parties and techno? Is it a small Berlin, a hostile country to electronic music or the focus of a new musical movement?

 

Get an answer with Bruno Curtis, one of the actors of this small revolution.

 

What is going on?

Round Up started by organizing parties in a bars/clubs with 20 people and now, he’s  organizing a festival with headlining Ricardo Villalobos or Ellen Allien, in only few years difference… That highlights the evolution of the music stage and the growing interest of the targeted public!

Prague had been locked in its own bubble for long, with local comfort standing away from outside influence. The DNB and pure techno sound system have always been on trend.

Today we are facing a revolution on both DJs and producers’ sides, including changing desires and willing from public side… the Czech capital has nothing to envy to its European neighbors!

Breathtaking places, sound systems adjusted to the millimeter, prices incredibly low and a real willingness of local authorities to make things happen, and give opportunity to new young talents to shine and succeed.

 

!ANNECDOTE ! : One of the local DJs’ father smuggled the first synth of the whole Czech Republic more than 25 years ago.

Above is the magical recipe of Prague success, creating special and unique atmosphere that gives all its charm to this city.

 

What are the plans?

Organizations and local collectives are getting more and more developed, artistic performances gain in quality and all in a dream setting, so what more?

From the 11th to the 13th of May, the UP festival is happening: The first real festival dedicated to electronic music itslef. It is a complete event where art and music interact to bring you and your mind to this special atmosphere.

 

A complete Line Up with more than 50 artists over 72 hours:

Anthea – Apollonia – Barac – Bella Sarris – Black Brothers – Ellen Allien – Ion Ludwig – Janeret – Luigi Tozzi – Magda – Molly – Oshana – Praslesh – Ricardo Villalobos – Sonja Moonear – Topper – Varhat to name a few.

 

Do not hesitate, you can go to Prague for 150 €  way and back from Paris…

 

🎫Festival link : HERE

👉Bruno Curtis’s page : HERE