On dit toujours que les bonnes choses viennent à ceux qui savent attendre et l’Impact n’a pas dérogé à la règle ! S’il est né à Marseille en 2016, le festival prend quartier au Parc des Expositions d’Avignon pour sa seconde édition.
3 scènes, 3 univers musicaux et scénographiques (techno, psytrance, hardcore), 4500 festivaliers, 9 heures de son ! Le printemps n’a pas encore commencé que l’Impact ouvre de façon explosive la saison des festivals 2019.
L’événement résulte du savoir-faire de trois collectifs : Electrobotik Invasion, Rave et Psymind ont travaillé d’arrache-pied pour offrir au public un line-up riche et diversifié !

Pandora stage – IMPACT Festival 2019 © Cindy Voitus

La scène hardcore est énergisante, s’y succèdent le britannique Vandal avec sa « raggatek » et sa bonne humeur communicative, Darktek qui balance fougueusement du son sur l’audience, Micropoint dont le vocaliste et le guitariste n’hésitent pas à performer sur l’avant-scène pour transcender la foule portée par les décibels sanglants qu’envoient les deux autres membres aux platines. AcidTerix, Nash Metek, XTECH Okupe, Floxytek, Promo et The DJ Producer viendront compléter le line-up de la Death Star stage. C’était intense et enivrant !
Il faut franchir la porte de la salle, menant vers l’extérieur, pour se diriger vers l’une des trois autres scènes.
Pandora stage accueille le public dans un décor psychédélique. Les yeux sont attirés vers les plantes fluorescentes géantes et les oreilles enveloppées par des sonorités profondes et envoûtantes.
Hypnotic Peawfol ouvre la scène, suivi par un versus entre Kalki et Maïtika dont la jovialité et la complicité font débuter la soirée sur de bonnes notes. Les festivaliers sont de plus en plus nombreux. Les artistes israéliens Ace Ventura by Yoni Oshrat et RITMO s’y produiront ensemble pour la première fois. S’enchaînent les tracks, c’est agréable et addictif ! Embarquera peu après, Circuit Breakers, ce duo composé par Burn in Noise et Dickster amènera la foule encore plus loin sur la route sonore.
Le voyage ne s’arrête pas ici, la collaboration entre Fungus Funk et Drip Drop ayant donné naissance à quelques tracks au fil du temps, leur synergie se matérialise sur la scène de l’Impact de 4 à 5 h du matin.
Kokmok, Coming Soon vs Capital Monkey, Whiptongue vs Axial Tilt viendront compléter le line-up de la psytrance stage dont Miss TeKiX et Dj Oïkia, deux artistes liés à la Psymind, feront le closing jusqu’à 7 h.

Regal, Krypton stage – IMPACT Festival 2019 © Cindy Voitus
AZF, Krypton stage – IMPACT Festival 2019 © Cindy Voitus

Aux scènes hardcore et psytrance, se rajoute une troisième également nichée dans une autre salle, que l’on rejoint en repassant par la cour extérieure du Parc des Expositions. Après Potara, Jack Ollins continue savoureusement l’ouverture de la Krypton Stage, suivi par un B2B entre Gaylord da Silva et Eikon. Puis, Oliver Huntemann, Regal, Fatima Hajji et AZF, déboulent comme une tornade sur cet espace dédié à la techno et raflent tout sur leur passage.
L’obscurité percée par les lasers lumineux, les ondes sonores sont frontales et brutales, cette combinaison transporte le public jusqu’à l’aube.
Impossible de voir les heures défiler. Sourire aux lèvres, en un clignement de paupière, le jour se lève et le cœur empli de beaux souvenirs, la tête enivrée par ce voyage impactant, il est temps de quitter les lieux et de se mettre à rêver d’une prochaine édition. Toutefois, chaque succès étant souvent en demi-teinte, l’équipe du festival se livre à cœur ouvert le surlendemain de l’événement.

Voici un petit retour de l’IMPACT suite à son édition de 2019 :

C’était un gros défi pour nous de quitter notre fief marseillais et de débarquer pour la première fois au Parc des Expositions d’Avignon. Nous avons dû réaliser ce festival en un rien de temps, dans un nouveau lieu et dans une nouvelle ville : nous sommes contents d’avoir réussi ce projet et d’avoir pu proposer un festival et des prestations de qualité. L’ambiance était hors-norme et nous sommes très satisfaits de la qualité de l’événement. De belles scènes, une super ambiance, des artistes ravis qui ont déchaîné les dancefloors, un public conquis…. Cependant, la fréquentation a été très timide : 4500 entrées contre 7500 attendues. Nos structures accusent de très lourdes pertes financières qui mettent en péril nos prochains projets. Malgré la réussite qualitative de la soirée, le bilan financier est très mauvais… loin de nos attentes…

Nous remercions l’équipe de l’Impact Festival pour son accueil chaleureux et lui souhaitons malgré les difficultés économiques qu’elle traverse de refaire surface au cours des années à venir, avec une aussi belle édition que cette deuxième le fut en bon nombre de points. Nous félicitons également l’Impact pour leur choix de collaborer avec The Mad Studio — Décors & scénographie (affilié Hadra), Kadriline et High Frequency pour une scénographie au top, qui nous en a mis plein les yeux !

Vandal, The Death Star Stage – IMPACT Festival 2019 © Cindy Voitus

 

Aftermovie officiel de l’Impact Festival 2019 – NO7HINK :