Au milieu de cet été berlinois hardant s’est tenu le Krake Festival avec ces quatres soirées présentant diverses performances Ambiantes et Expérimentales aux DJ sets Techno et House. On revient avec vous sur les moments forts de cette édition.

Photo Credit: Marco Microbi

Ce festival, créé par l’agence berlinoise Killekill, invite chaque année des artistes majeurs de la scène berlinoise et internationale à se produire dans différents clubs de la capitale.
Le Krake festival offre un large panel d’activités a ses visiteurs, avec son concert d’ouverture Ambiant, ses nuits Hard Techno au Griessmühle ou encore son fameux Vinyl market à l’Urban Spree.

La soirée d’ouverture, dans le magnifique crematorium réhabilité en salle de concert, nous immergea directement dans l’aventure de ce festival avec deux sublimes performances lives des reines de la musique Ambiante: Dasha Rush et Cio D’or.
Plongé dans le noir et bien confortablement installé sur un fauteuil, nous avons pu profiter dans les meilleures conditions du live aux atmospheres organiques et cosmiques de Cio D’or. Nous nous sommes ensuite laissé transcendé par la performance de modulaires, de chant et de violoncelle du duo Dasha Rush et Schloss Mirabel.

Photo Credit: Marco Microbi

 

Photo Credit: Marco Microbi

Le mercredi se tenait la deuxième soirée du Krake au trendy club berlinois Griessmühle. Cette soirée fut particulièrement intéressante avec de super DJ sets et live Hard Techno. Nous sommes tout particulièrement tombé sous le charme de la DJ américaine Femanyst, ainsi que sous le live intense de l’étoile montante SØS GUNVER RYBERG.

Photo Credit: Marco Microbi

Le troisième jour de festival se tenait le vinyl & synth market à l’Urban Spree. C’est toujours l’événement tant attendu des techy people venant chiner a travers plus d’une centaine de labels de musique électronique berlinois et de nombreux stands dédiés aux équipements DJ et modular gear.

La mythique Tombola, sponsorisé par Native Instuments, Novation, Korg, KRK, Akai et autre, fut encore cette année plus d’un heureux. Nous n’avons malheureusement pas eu la chance de gagné un lot cette fois-ci.
Apres une courte entracte pour ramener les vinyls en securité, nous sommes retourné à l’Urban Spree, afin de savourer les sublimes lives de Schwefelgelb et The Horrorist.

Le quatrième et dernier jour fut le plus chargé, avec au programme 36 heures de soirées. Sur les trois scènes du Griessmühle, nous avons pu profiter du transcendant live de Dopplereffekt, du set éreintant de Ben Sims, ainsi que de nombreux artistes comme Anja Zaube ou Tigerhead.

 

On espère vous y voir l’année prochaine. En attendant, on vous fait une liste des meilleures performances musicales.

Best musical performances:

1 – Dasha Rush- Ambient live
2 – Cio D’or – Ambient live
3 – Dopplereffekt – Live
4 – Femanyst – DJ set
5 – Anja Zaube- DJ set
6 – SØS GUNVER RYBERG – DJ set 7 – Schwefelgelb – live
8 – The Horrorist – live
9 – Ben Sims – live
10 – Tigerhead – DJ set

*article écrit par Apolline Guédon pour Sweetlife