Lové dans l’obscurité du Trabendo, Harmonic Rebel accueille le public dans l’antre de Dark Desire. Ses sonorités psytrance et forest plongent directement les invités dans le bain.
Le Trabendo revêt ce soir-là une scénographie psychédélique conçue par KashaF, et l’on peut apercevoir sur les visages des danseurs du maquillage brillant dans le noir dont le collectif Crew Liquid est l’instigateur.

L’événement organisé par Oréades Prod la nuit de la Saint-Valentin offre un beau line-up ! On y retrouvera Petran et Tengri du label Parvati Records, Harmonic Rebel du label chypriote Ixapunktata et Makumba chez Insomnia Records y jouant notamment sous son alias Kokobloko.

La foule bouillonnante sera donc bien servie par un cocktail explosif, mêlant darkpsy, psytrance, forest et une touche de hi-tech jusqu’au lendemain matin, ou aprèm pour ceux qui se joindront à l’after. Les bpm vont vite grimper, la chaleur aussi, et les corps vont se lâcher et entrer en transe.
Sourires aux lèvres, yeux fermés et bras ondulant vers les cieux, cette nuit au Trabendo, Oréades Prod a permis au public de vivre un moment d’extase.

Ce sentiment de plénitude est présent 6 heures d’affilée, au cours d’un voyage sonore puissant, intrigant et irrésistible.

Le thème de l’événement étant Dark Desire, il ne fait aucun doute qu’il fut source de plaisir, et non des moindres, car il fut partagé par les amoureux de la trance, ce soir du 14 février !

Harmonic Rebel – Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Tengri – Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Makumba/Kokobloko – Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Tengri – Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Petran – Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus
Dark Desire, Oréades Prod, 14 février 2020 © Cindy Voitus