Dour Festival (Belgique), Boom Festival (Portugal), Pohoda Festival (Slovaquie), We Love Green (France), A Greener Festival (Royaume-Uni) et GO Group (Allemagne) joignent leurs forces au sein du programme Green Europe Experience.
Dans une période actuelle emplie d’incertitudes, penser et réévaluer l’avenir de façon positive est un moteur de vie.

Green Europe Experience est un projet collaboratif soutenu par la Commission européenne. Réunissant 4 festivals et 2 ONG, il vise à réduire l’impact écologique du secteur de l’événementiel tout en ayant un impact social positif.

Leur devise : penser mondialement, agir localement, changer collectivement !

Durant les trois années à venir, ce laboratoire vivant portera sur deux sujets principaux : la scénographie et la nourriture.
Concrètement, cela pourrait consister à faire appel aux prestataires les plus proches géographiquement afin de diminuer l’empreinte carbone, à bâtir les décors d’un festival avec des matériaux de récupération ou recyclés, à éclairer les scènes à partir d’énergies renouvelables, à sensibiliser le public de façon créative, à proposer des plats locaux dans les points de restauration, à respecter la saisonnalité des produits…

Des actions seront menées dans le cadre de ces deux thèmes en se basant sur le modèle des 7 R : Repenser (Rethink), Réduire (Reduce), Réparer (Repair), Réutiliser (Reuse), Rénover (Refurbish), Recycler (Recycle), Récupérer (Recover).

 

Source : Green Europe Experience

 

Les festivals de demain rimeront-ils avec développement durable ?

C’est en tout cas l’objectif de Green Europe Experience, un laboratoire d’expérimentations à long terme, qui fera part des challenges, de ses réussites tout comme de ses échecs.
Pour suivre l’avancée de cette initiative collective, rendez-vous sur la page : greeneuropeexperience.eu

Photo à la une : Dour Festival 2019 © Cindy Voitus